basket dailymotion facebook home instagram play ticket twitter youtube

14.08.18 | Super Dono a encore frappé !

Une fois n’est pas coutume, le Stade Brestois s’est qualifié pour le deuxième tour de la Coupe de la Ligue. Pourtant le scénario, à deux reprises, a pu faire croire que les mauvaises habitudes allaient revenir au galop mais c’est bien les Rouge et Blanc qui sont parvenus à s’extirper de cette rencontre, grâce notamment à un excellent Donovan Léon durant la séance de tirs au but. Les Ty-Zefs iront donc au Havre le 28 août.

Il y a deux ans, les Sochaliens avaient sorti le Stade Brestois au deuxième tour de la Coupe de la Ligue, ce qui représentait à l’époque la meilleure performance des Rouge et Blanc dans la compétition. Ce mardi, encore une fois dans le Doubs, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont pris une petite revanche et verront donc le stade Océane du Havre à la fin du mois. D’une pierre deux coups, le coach brestois a en plus pu faire tourner son effectif et ainsi concerner davantage de joueurs dans son projet global. Ils n’étaient ainsi que trois au coup d’envoi à avoir été titulaires quatre jours auparavant contre le Paris FC (Castelletto, Belkebla, N’Goma). Pour le reste, JMF avait opéré une large revue d’effectif. Tout bénéfice quand la qualification est en plus au bout de la partie.


En face, José Manuel Aira avait fait un peu la même chose et c’est peut-être ce manque d’automatismes général qui allait empêcher les deux formations de se créer beaucoup de nettes occasions. C’est sur la première d’entre elles que le SB29 ouvrait la marque. Bien servi de la droite par Valentin Henry, Mathias Autret passait intelligemment devant son défenseur pour placer un plat du pied imparable pour Zigi (0-1, 25e). Une ouverture du score qui avait le mérite de réveiller un peu les Lionceaux mais on ne peut pas dire non plus que Donovan Léon était mis en danger avant le repos.

Au retour des vestiaires, le FCSM allait se mettre en position de dominer la seconde période. Avec la volonté d’accélérer et de presser davantage, les Doubistes trouvaient plutôt logiquement l’égalisation grâce à une déviation malheureuse de Brendan Chardonnet sur un centre de Demirovic (1-1, 72e). Quelques minutes plus tard, Sané avait la balle de match au bout du pied mais envoyait sa reprise dans les tribunes (76e).


C’était donc assez cohérent sur la physionomie de la partie d’en décider le sort lors de la séance de tirs au but. Robinet trouvait tout d’abord Léon et le quatrième tireur Nando envoyait son ballon dans la tribune. En face, les trois premiers tireurs brestois faisaient mouche mais ensuite Jessy Pi manquait le cadre et Gaëtan Charbonnier tentait une panenka repoussée par Zigi. 3-3 après les cinq premiers tireurs, c’était donc la mort subite qui allait choisir le vainqueur. Et alors qu’on pensait que a dynamique avait basculé du côté sochalien, Pendant butait sur Léon et Ibrahima Diallo, Brestois depuis la veille, transformait son tir (3-4 tab). La route continue !


(crédit photos : Christian Lemontey)